Maria Montessori (1870-1952)

Maria Montessori était une pionnière du XXe siècle dans le domaine de l'éducation.

Après avoir été la toute première femme médecin diplômée en Italie, elle s'est rapidement intéressée à l'éducation des enfants et a commencé son étude permanente du développement humain.

Le premier travail de Maria Montessori auprès des enfants a commencé en 1898 à la clinique psychiatrique de l'Université de Rome, asile pour enfants jugés «déficients et fous».

Elle s'est vite rendu compte que ces enfants, livrés à eux-mêmes sans aucun soin, avaient besoin de principes et de méthodes d'enseignement différents. Elle a donc créé une série de matériels d'apprentissage qui répondraient à leurs besoins spécifiques, et elle a formé des enseignants à leur présenter ces matériels de manière spécifique.

Les résultats qu'elle a obtenus grâce à son travail étaient extraordinaires et ont été proclamés miraculeux.

Montessori classroom 1900s

Bientôt, Maria Montessori a décidé d'élargir son travail aux enfants «normaux».

L'ampleur de son succès était telle qu'elle se rendit compte que si sa méthode fonctionnait si bien avec les enfants déficients, elle profiterait sûrement aussi à tous les enfants.

En 1907, elle ouvre sa première école, la Casa de Bambini, à San Lorenzo.

Bientôt, de nombreuses autres écoles ont ouvert en Italie, comme dans d'autres pays, et son travail est devenu connu sous le nom de «Méthode Montessori».

 

En 1929, Maria Montessori fonde l'Association Montessori Internationale pour poursuivre son travail.

Elle a passé le reste de sa vie à défendre les enfants, leurs droits et à reconnaître leur importance en tant qu'espoir pour la paix mondiale future.

Au moment de sa mort en 1952, la reconnaissance de Maria Montessori était mondiale.

Elle a obtenu de nombreux prix et a été nominée trois fois pour le prix Nobel de la paix.